chenilles

Les chenilles processionnaires : les précautions à prendre

Les chenilles processionnaires sont les formes larvaires des papillons de nuit. Ceux-ci ne vivent que pour une nuit d’été lors de la reproduction. Les femelles pondent ensuite leurs œufs au niveau des branches de pin par paquet de 150 à 300 qui écloront cinq à six semaines après la ponte. Les chenilles issues de l’éclosion vont bénéficier de 3 mues successives plus ou moins espacées selon les régions et les températures ambiantes. Les premiers stades de chenilles ne sont pas urticants et vivent dans de petits nids de soie tissés au milieu des branchages pour se protéger la journée et n’en sortir que le nuit pour s’alimenter.

Le quatrième et dernier stade de mue larvaire est celui qui nous intéresse car ce sont ces chenilles qui sont urticantes et dangereuses pour nos compagnons… et nous même ! Les cocons tissés dans les pins sont cette fois si volumineux, souvent orientés plein Sud pour bénéficier de la chaleur du soleil en hiver. Les chenilles n’en sortent que le soir et de nuit pour se nourrir, en procession. Au printemps, les chenilles quittent le cocon pour descendre de leur pin et s’enfuir dans le sol où elles se transformeront en chrysalide 2 semaines plus tard. Ce moment est critique pour nos compagnons car c’est pendant cette période que le risque d’intoxication est majeur.

Quels sont les risques cliniques du contact avec les chenilles ?

Les chenilles sont urticantes du fait de l’imprégnation de leurs poils par une substance poudreuse très irritante. Nos compagnons domestiques abordent principalement ces chenilles avec leur museau ou leur langue. Ainsi les principales lésions observables très rapidement après le contact (quelques dizaines de minutes) sont une tuméfaction des babines et de la langue, de l’hypersalivation consécutive à l’irritation intense, des vomissements en cas l‘ingestion liés à l’œsophagite et à la gastrite. Pour les chats, en cas de contact avec les pattes, une irritation des coussinets pourra être constatée.

C’est une urgence vétérinaire. Il faut impérativement amener votre compagnon en cas de suspicion de contact avec des chenilles : plus vite aura été mis en place la gestion médicale de l’intoxication, plus grandes seront les chances de guérison sans séquelles. En effet, rapidement suite à l’œdème des lésions d’ulcération se développent. En l’absence de traitement précoce, les lésions d’ulcération peuvent évoluer vers des lésions de nécrose tissulaire irréversibles.

Quels sont les traitements mis en œuvre ?

Dans l’immédiat, votre compagnon recevra une injection intraveineuse de corticoïdes et de diurétique pour lutter contre l’œdème et l’inflammation. Le cas échéant, des antalgiques pourront être administrés. Un nettoyage intraoral est conseillé sous anesthésie ou non selon les cas. Dans certaines études, des injections d’héparine au niveau des lésions ulcératives linguales sont conseillées. Votre vétérinaire devra réaliser un examen ophtalmologique afin d’exclure d’éventuelles lésions des cornées.

Les traitements au rendu de votre compagnon correspondront à la suite du traitement anti-inflammatoire corticostéroïde, en cas d’ulcération importante un traitement antiseptique intraoral pourra être délivré. Le cas échéant de lésions cornéennes, un traitement spécifique sera mis en place.

Un contrôle devra être réalisé dans les jours suivant la consultation afin de s’assurer de la bonne cicatrisation des lésions. En cas de nécrose tissulaire, une chirurgie de débridement pourra être proposée.

Comment lutter efficacement contre les chenilles ?

Des pièges existent dans les commerces avec des résultats plus ou moins bons selon les modèles. Il est impératif de ne pas enterrer les chenilles piégées au risque de voir votre compagnon les déterrer et se blesser, mais les brûler. Les nids doivent être traités par des professionnels. Le cas échéant, les pins pourront être abattus en cas d’infestation massive. Il faut faire attention aux risques de brûlure qui sont réels pour l’Homme en cas de contact direct.

Les papillons ainsi que les chenilles étant mobiles, il ne faut pas s’arrêter à votre propriété mais inspecter aussi les arbres des propriétés environnantes qui pourront malheureusement être contaminés.

Une réflexion sur “ Les chenilles processionnaires : les précautions à prendre ”

  1. Bonjour
    Le Printemps n apporte en effet pas seulement que Bains de soleil et météo agréable pour crapahuter et se divertir pour Nos Précieux Petits Compagnons..: vivant au coeur de bois de pinède chaque année nous sommes confrontés au probleme ses Chenilles processionnaires..J ai pour ma part débarrassee ma propriété des 16 Pins parasols mais ce n est pas le cas de tous mes voisins et les abords et bois alentours en sont remplis ..bref, une année, j ai trouve solution en urgence pour protéger mes Petits Chats d une procession allègrement a traverser mon jardin..: j ai ébouillanté le cortège puis recouvert de plusieurs épaisseurs de feuilles de papiers journal tenus pas des pierres et galets qui ont permis de protéger de tout contact avec les poils urticants tout en laissaa nt la nature et le temps désagréger les restes..bien sur pas idéal au niveau esthétique mais un fine efficace puisque qui au bout de quelques temps et par météo sèche j ai retire toute la terre infestee ..la pelouse a repousse et Toute la Petite Tribu Sauvee pour cette saison-là ! ! Le grillage que les Coussinets Félins ne supportent pas peu aussi je pense être un bon répulsif aux zones infestées mais il est vrai qui il est impossible de surveiller nos Petits Compagnons dans leur pérégrinations.. Espérons que Leur Instinct et Maturité Leur permettront d éviter La Fâcheuse Rencontre et surtout la possibilité d intervenir Le plus Vite Possible en Urgence Vétérinaire le cas échéant..Aussi Viligance de mise et Beau Printemps a Tous car C est Vraiment un Régal inégalable.. Il n existe de perfection mais nous le savons..aussi Tous au top de la Prévention pour Nos Petits Compagnon s !! >*•^<

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>