chat_boit

Comment encourager mon chat à boire ?

De ses ancêtres qui vivaient dans le désert, le chat a gardé l’habitude de boire très peu. Cette façon d’économiser l’eau n’est pourtant plus nécessaire avec son mode de vie actuel. Au contraire, ne pas boire assez peut avoir de graves conséquences sur sa santé ! Alors comment faire pour inciter notre chat à boire suffisamment ?

Pourquoi le chat doit-il boire ?

L’un des principaux dangers qui guettent les chats sédentaires et en surpoids est la formation de calculs urinaires dans la vessie. Les conséquences peuvent être dramatiques si les calculs se déplacent et restent bloqués dans l’urètre : le chat n’arrive plus à uriner, l’urine s’accumule dans la vessie. L’organisme réabsorbe les déchets normalement éliminés dans l’urine et s’auto-intoxique ; les répercussions sur l’état général de l’animal apparaissent rapidement, en moins de 24 heures. Le chat est abattu, il ne mange plus, il vomit. Si aucun traitement n’est mis en place, il peut sombrer dans le coma et mourir. Il s’agit d’une urgence absolue !

La meilleure façon de limiter ce risque est de « forcer » le chat à boire : plus l’urine est diluée et plus les sels minéraux à l’origine de la formation des calculs dans la vessie sont éliminés.

Quelle quantité d’eau un chat doit-il boire ?

Un chat doit normalement boire entre 40 et 60 ml d’eau par kg et par jour, soit entre 160 et 240 ml (presque un quart de litre) pour un chat de 4 kg. Même si le chat ne transpire pas beaucoup, par rapport à un chien, ces chiffres peuvent être légèrement augmentés lorsque la température extérieure est élevée et si le chat est très actif.

Si votre chat consomme un aliment humide (pâtée, mousse, morceaux en sauce…), la plus grande partie de l’eau est apportée par l’alimentation. En effet, les aliments humides contiennent en moyenne 80 % d’eau. En consommant 250 g par jour d’aliment humide, le chat absorbe 200 ml d’eau. Ceci explique pourquoi les chats nourris avec un aliment humide boivent très peu.

En revanche, les aliments secs (croquettes) contiennent moins de 15 % d’eau. Si votre chat en consomme 70 g par jour, il n’absorbe que 10 ml d’eau ! Il devrait donc boire 150 ml d’eau. On estime généralement que le chat doit boire au moins deux fois le poids des croquettes qu’il mange : 140 ml pour 70 g de croquettes.

Comment estimer la quantité d’eau bue en dehors de l’alimentation ?

Si votre chat a accès à une source d’eau unique (un bol par exemple), il est facile de déterminer la quantité d’eau bue : remplissez le bol d’eau le matin, et pesez-le. Le lendemain matin, pesez le bol avec l’eau qui reste et faites la différence entre les deux mesures.

En revanche, si le chat cohabite avec plusieurs congénères, ou s’il sort et boit dans les flaques, ou encore au robinet qui goutte, l’estimation est beaucoup plus difficile.

Que faire pour l’inciter à boire de l’eau ?

De la même façon que le chat fait de nombreux petits repas dans la journée, il peut boire 10 à 20 fois par jour, 5 à 10 ml à chaque fois, soit 1 à 2 cuillères à café !

Pour l’encourager à boire, il faut lui proposer une eau propre et fraîche en permanence. Certains chats n’apprécient pas l’eau du robinet, vous pouvez essayer de la filtrer ou proposer une eau en bouteille.

Veillez à ce que l’eau ne soit ni trop froide (au moins à 10 °C), ni trop chaude (changez-la plusieurs fois par jour en cas de forte chaleur). Le chat doit pouvoir avoir accès à sa gamelle d’eau à volonté. Placez-la au niveau du sol si votre chat est âgé et a quelques difficultés à sauter. Si vous avez plusieurs chats, multipliez les gamelles pour éviter tout problème de compétition entre eux. Préférez une écuelle en verre, en métal ou en porcelaine ; évitez le plastique qui a tendance à garder l’odeur du produit de nettoyage. Toujours pour des questions d’odeur et de qualité de l’eau, éloignez la gamelle d’eau de celle de nourriture et bien sûr de la litière. Enfin, remplissez bien la gamelle d’eau jusqu’au bord : les chats ont des moustaches très sensibles et n’aiment pas avoir à plonger la tête dans la gamelle…

Si votre chat préfère l’eau courante, investissez dans une fontaine à eau pour éviter d’avoir à ouvrir un robinet à chaque fois qu’il réclame ; ces appareils fonctionnent en circuit fermé et procurent en permanence une eau fraîche, claire et bien aérée, ce qui est pratique si vous vous absentez un ou deux jours. Pour des raisons évidentes d’hygiène, ne laissez pas votre chat boire dans l’eau des toilettes…

Quelques petits trucs en plus…

  • Aromatisez l’eau de boisson du chat avec un peu de lait (écrémé et pauvre en lactose), de jus de viande, de fumet de boisson, de jus de boîtes de thon, de saumon ou de crevettes au naturel… Pour ne pas gâcher, vous pouvez verser les différents jus dans des petits bacs à glaçon et les faire décongeler au fur et à mesure dans l’eau du chat.
  • Si votre chat apprécie, humectez les croquettes avec de l’eau tiède. Mais certains chats détestent les croquettes mouillées !
  • Salez très légèrement l’alimentation du chat pour encourager l’abreuvement spontané.
  • Diluez dans l’eau de boisson des sachets de poudre destinés à la réhydratation des animaux convalescents.
  • Si votre chat est nourri avec des croquettes, vous pouvez remplacer une partie de celles-ci par un aliment humide, en sachant que 10 g de croquettes « valent » 30 ou 40 g d’aliment humide (il s’agit bien de remplacer et non d’ajouter !).

Est-ce que le problème inverse existe ?

Oui, un chat qui se met à boire beaucoup plus que d’habitude (jusqu’à 100 ml/kg) peut souffrir d’un trouble qui explique sa déshydratation : diarrhée, vomissements, diabète, insuffisance rénale… Prenez rapidement rendez-vous avec votre vétérinaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>