collier-etrangleur

Pourquoi un collier électrique/étrangleur n’est pas une solution ?

Votre chien tire en laisse et vous n’en pouvez plus de vous faire arracher le bras à chaque promenade.

Vous recherchez alors un moyen de l’empêcher de tirer et vous regardez sur internet ou vous demandez conseil à un éducateur canin et on vous recommande de lui mettre un collier étrangleur.

Seulement voilà : vous aimez votre chien et vous n’êtes pas enthousiaste à l’idée de lui mettre cet engin de torture autour du cou, même si vous voyez de temps en temps un chien qui en porte un lors de vos promenades…

Et vous avez raison de vous poser la question !

 

Tout d’abord, imaginez-vous ce que ce collier peut avoir comme effet sur votre chien ?

Un bon moyen de le savoir est de vous le mettre autour du cou et de le serrer, vous allez tout de suite mieux comprendre !

Je l’ai personnellement fait et je l’ai fait expérimenter à certains de mes clients en éducation canine afin de leur faire comprendre ce qu’ils envisageaient de faire vivre à leur chien, leur ami, un être qu’ils aiment profondément ! Sauf qu’ils n’étaient pas conscients des douleurs que cela pouvait lui provoquer, du mal être et des conséquences possibles, tant sur sa santé que sur son comportement.

Ils souhaitaient simplement pouvoir gérer et contrôler leur chien pendant les promenades, sans se faire démonter l’épaule !

 

Il y a heureusement d’autres moyens, beaucoup plus respectueux de votre animal, pour faire les promenades ensemble, cote à cote et non pas en traction permanente, ce qui est, je suis d’accord avec vous, insupportable.

 

Une promenade doit être un moment de plaisir et de complicité partagé avec votre chien. Ce ne doit pas être un calvaire, ni pour l’un, ni pour l’autre…

 

Alors comment faire pour ne pas être dans la bagarre avec votre chien sans passer par ce type de « cache misère » ?

 

Ce qu’il faut comprendre, c’est que si votre chien tire comme une brute lors de vos promenades, c’est parce qu’il y a des raisons ? En utilisant des artifices tels qu’un collier étrangleur ou un autre moyen de ce type, (l’homme est ingénieux et a créé un certain nombre d’outils barbares pour empêcher le chien de tire, aboyer, se sauver…) vous empêchez peut-être votre chien de tirer dans l’instant en lui provoquant des douleurs mais vous ne réglez pas le problème de fond car vous ne vous attaquez pas à la cause du problème mais à ses manifestations.

De ce fait, dès lors que votre chien n’est plus sous la contrainte de la douleur, le problème se manifeste à nouveau ou se déplace d’une autre façon.

Avec quelles conséquences : déjà, un moment qui devrait être du pur bonheur devient synonyme de « je ne peux pas bouger sinon je ressens de la douleur », et puis c’est vous, son ami, qui la lui infligez dans un moment qui devrait vous apporter du plaisir à tous les 2. Donc, en plus de gâcher ses promenades, cela a un impact sur votre relation !

 

Alors pourquoi il tire comme une brute me direz-vous ?

 

Et bien il peut y avoir plusieurs raisons à cela.

 

Par exemple, au tout début de vos promenades, il était très excité de sortir et a donc commencé à tirer pour aller plus vite, ou se rendre sur une odeur que sa laisse ne lui permettait pas d’atteindre. Alors, sans se rendre compte de ce qu’il faisait, il s’est mis à vous tirer.

Et vous, soit parce que vous l’avez fait instinctivement, soit parce qu’un éducateur canin vous a montré qu’il fallait le faire, vous l’avez tiré, vous aussi, sèchement, pour lui montrer ce que ça fait de tirer et lui dire que vous ne voulez pas.

Or, en faisant cela, vous êtes rentré dans un cercle vicieux : tu tires, je tire, allez tirons ! Vous lui avez donc envoyé le message qu’une promenade, c’est à celui qui tire le plus fort sur la laisse et que s’il veut aller quelque part il doit tirer !

Or, une laisse doit être un instrument de communication, pas de bagarre. Une laisse doit rester souple. Une promenade est un moment de plaisir partagé pas un concours à celui qui tire le plus fort. La laisse ne devrait servir qu’en cas de danger ou de problème. C’est une sécurité et rien de plus.

Quel est donc ici le problème ?

Et bien c’est un problème de communication : en tirant sur la laisse de votre chien, vous lui avez envoyé un mauvais message. Vous lui avez appris que pour obtenir quelque chose il faut tirer, et lui a retenu la leçon qui a été ainsi renforcée puisque vous tirez, vous aussi, à chaque fois.

 

Pour sortir de ce cercle vicieux, ce n’est pas un collier étrangleur qui est la solution mais il vous faut restaurer les bases de votre relation avec votre chien.

Comment ?

En reprenant vos règles de vie à la maison et en faisant en sorte que vos messages envers votre chien soient clairs, qu’il sache bien où est sa place et ce que vous attendez de lui.

Ensuite, en changeant vos codes de communication lors des promenades.

Vous pouvez par exemple lui faire comprendre que tirer ne fait plus partie de votre relation en commençant de votre côté par ne plus tirer. Vous pouvez par exemple changer de direction chaque fois que votre chien arrive en bout de laisse et qu’il tire. Ainsi il comprendra qu’il n’a pas intérêt à tirer s’il veut aller quelque part puisque quand il y va doucement vous le laissez y aller et s’il tire vous n’y allez pas.

Il est également important que vous soyez dans un état d’esprit de détente et de plaisir lors des promenades car votre chien « éponge » vos émotions et si vous êtes énervé, il ne sera pas détendu, lui non plus. Vous pouvez par exemple visualiser une promenade idéale, celle où vous êtes cote à cote avec votre chien, sereins tous les 2. En visualisant ces moments et en vous mettant dans cette émotion, vous enverrez automatiquement à votre chien de la détente et le message que c’est cela que vous voulez partager avec lui. Il captera cela et s’adaptera beaucoup plus facilement.

Si cela vous parait compliqué, vous pouvez faire appel à un bon professionnel, respectueux de votre animal comme de vous, et qui saura vous accompagner pour restaurer votre relation et faire en sorte que vos promenades deviennent un moment de plaisir et de complicité partagé avec votre chien, sans utiliser des artifices barbares qui masqueront vos problèmes au lieu de les résoudre.

 

Des questions ? 
Notre comportementaliste animalier, Sylvie CHAIFFRE vous répond ! 

En complément, son site internet : https://sylviechaiffre-animalcom.com/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>