litière chat

Quelle litière pour mon chat ?

Un quart des chats vivent exclusivement en intérieur. Pour eux, la question ne se pose pas, une litière est indispensable. Pour les trois autres quarts, qui ont donc accès à un jardin, une litière peut être utile si l’accès à l’extérieur leur est temporairement  impossible, même pendant une courte durée (s’ils sont rentrés la nuit par exemple ou s’ils doivent être confinés pour des raisons médicales).

Vous êtes un peu perdu devant le choix des litières et des bacs à litière ? Le plus important est de trouver un produit qui convienne à vous et à votre chat.

Choisir le bac à litière

  • Le bac à litière rectangulaire, ouvert, avec éventuellement un rebord de protection amovible, est le plus classique. Il existe également des modèles ovales ou d’angle (idéal pour les coins de pièce). Adaptez la taille du bac à celle de votre chat (il existe des modèles XL pour les grands chats). Pour les chatons ou les chats âgés, préférez des rebords pas trop hauts, faciles à enjamber. Certains modèles sont autonettoyants : un râteau automatique balaye les déchets dans un compartiment fermé 20 minutes après le passage du chat (il suffit de changer le bac tous les mois).
  • Le bac à litière avec un toit est conseillé si le chat a tendance à uriner debout ou à gratter énergiquement la litière.
  • La « maison de toilette » est encore plus sophistiquée : entièrement fermée, le chat y entre par une porte battante. Elle est équipée d’un filtre à charbon actif pour retenir les odeurs. Elle peut éventuellement servir à transporter le chat quand on enlève la litière. Certains modèles sont équipés d’un tiroir qu’il suffit de tirer pour nettoyer les besoins du chat.

Quel que soit le modèle choisi, vérifiez bien les points suivants : le bac doit être assez grand (le chat doit pouvoir s’y retourner et gratter), facile à nettoyer (préférez les surfaces lisses), facile à transporter. S’il y a un couvercle, il doit pouvoir s’enlever facilement. Si le bac est abîmé, griffé, ou s’il sent mauvais même vide, changez-le.

Préférez un endroit facile d’accès, au calme, bien aéré, sans trop de passage, assez loin des lieux de repos, de repas et de jeux du chat. Evitez la cuisine pour des raisons d’hygiène assez évidentes et la proximité du lave-linge (trop bruyant !). La salle de bain ou les toilettes conviennent s’ils ne sont pas trop souvent occupés (le chat déteste « attendre son tour »).

N’oubliez pas de prévoir une petite pelle, et éventuellement une poubelle hermétique pour stocker la litière souillée et un tapis spécial devant le bac pour que le chat ne transporte pas de la litière dans toute la maison !

Si vous avez plusieurs chats, il vous faudra b ; on compte généralement un bac de plus que le nombre de chats (donc 3 bacs si vous avez 2 chats).

Si vous habitez une maison avec plusieurs étages, prévoyez dans l’idéal un bac par étage.

Choisir la litière

Le choix des litières est très vaste :

  • minérale ou végétale ? Les litières d’origine minérale (argile ou silice) représentent environ 95 % des litières utilisées. Elles sont très absorbantes et peu chères, mais elles sont importées de Chine ou du Canada (ce qui n’est pas très écologique), denses (donc les sacs pèsent lourd) ; elles génèrent beaucoup de poussières (surtout les litières argileuses) et de déchets non dégradables. Les litières d’origine végétale (fibres ou de sciures de bois, chanvre, lin, papier…) représentent 5 % des litières du marché. Elles sont bien absorbantes, plus écologiques (elles viennent de moins loin) et légères ; elles produisent peu de poussières et sont facilement biodégradables (certaines peuvent même être mises dans le compost du jardin) mais elles sont un peu plus chères.Si l’on calcule l’empreinte carbone des différents types de litière, c’est-à-dire la quantité de CO2 émis dans l’atmosphère pour la fabrication, la distribution et le transport de la litière nécessaire à un chat sur une semaine, on trouve environ 6 kg de CO2 pour une litière minérale à base de silice, 1 kg pour une litière minérale à base d’argile, 0,5 kg pour une litière à base de déchets de bois et 0,2 kg pour une litière à base de sous-produits de cellulose. Les litières végétales sont donc beaucoup plus écologiques !
  • granuleuse ou fine ? Les litières les plus courantes se présentent en granulés individuels. Les chats préfèrent généralement les litières fines, qui ressemblent à de la terre et ne piquent pas les coussinets. Certaines litières sont agglomérantes : elles forment des « boulettes » lorsqu’elles sont au contact de l’urine. L’entretien est plus facile puisqu’il suffit d’enlever les boulettes tous les jours et de compléter par un peu de litière. Sinon, il faut renouveler totalement la totalité de la litière, au moins une fois par semaine.
  • parfumée ou non ? Certains chats apprécient les litières parfumées, d’autres pas du tout. Faites un essai et vous saurez rapidement si votre chat aime les odeurs artificielles…

Votre chat apprécie d’avoir une litière propre et fraîche. Enlevez donc tous les jours les crottes et les boulettes d’urine. Toutes les semaines, videz entièrement le bac, nettoyez et désinfectez (rincez soigneusement pour qu’aucune odeur ne persiste) et remettez une bonne couche de litière (3 à 5 cm environ).

Si malgré un entretien soigneux et régulier, l’odeur provenant du bac de votre chat vous incommode, il existe des désodorisants permettant de neutraliser les mauvaises odeurs ; il suffit de vaporiser le produit sur la litière propre et de mélanger. Cette opération est à renouveler toutes les semaines ou à chaque changement de litière.

Lorsque vous devez changer de litière, faites une transition (comme pour l’alimentation !) : substituez progressivement la nouvelle litière à l’ancienne sur environ 2 semaines, le temps que le chat s’habitue.

Enfin, il existe des conteneurs à litière qui permettent de stocker la litière à l’abri de la poussière, de l’humidité et de la lumière, et simplifient la manipulation.

2 réflexions sur “ Quelle litière pour mon chat ? ”

  1. Les pellets ( granules de résineux pour les poêles à bois ), si le chat les supporte, font également une très bonne litière. Désodorisante du fait de la résine de pin, légère, compostble dans le jardin, facile à nettoyer ( il suffit d’évacuer les parties souillées avec une grosse passoire car le granule mouillé se remet en sciure ) et à un prix défiant toute concurrence : 5 euros les 15 kg ! Se trouve désormais en jardinerie mais également hypermarchés, bricolage…Quand on a plusieurs chats, vraiment intéressant.

  2. Le bois contient souvent des sèves irritantes notamment les résineux. Le papier ou le carton recyclés sont préférables mais peuvent contenir de l’encre. les sous produits de grains sont pas mal mais attention aux pesticides. Les meilleures sur le plan écologique sont à base de chanvre ou de miscanthus un roseau qui pousse sans engrais ni pesticides. Pour un lapin elle se vend en petits brins comme du paillis de jardin pour les chats c’est mieux de la prendre en granulés car ils sont sans poussière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>